C1 – Quatrième de couverture

Ce cahier intitulé « Interrogations suspendues » a été écrit dans une perspective de bien-être et de sagesse. Syénten y examine les limites de la philosophie dans la recherche de la sagesse, et la nécessité de dépasser les concepts. Le terme de philosophie se réfère ici à la philosophie de chacun, à nos opinions, certitudes, analyses, croyances argumentées ou non, en résumé à l’édifice conceptuel que l’on s’est constitué pour atteindre le sentiment de comprendre sa vie, ou du moins d’en savoir assez pour ne pas approfondir.

Cette recherche intérieure peut être utile dans la vie quotidienne. Quand les influences deviennent chaotiques et qu’il est difficile de savoir où est la vérité, la méthode qui évite la manipulation comporte deux volets : l’un extérieur qui consiste à regarder les faits, à rechercher les sources et les motivations des informateurs, etc. et l’autre intérieur, souvent oublié, qui permet de garder une ouverture au monde à l’abri des perturbations du mental. C’est cet aspect intérieur que ce cahier développe en indiquant un moyen de passer du mode « croyance » à celui de « discernement », afin de rester libre face aux influenceurs de tous bords.